Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Phytothérapie - Tout savoir sur la Phytotherapie - Page 2

  • Cure de désintoxication après les fêtes

    Le commencement d’une nouvelle année rime souvent avec problèmes de digestion, ballonnements, voire nausées. En effet, les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion de déguster des mets lourds, tels une dinde farcie, du foie gras d’oie ou de canard et, au dessert, une bûche glacée praliné-caramel… Sans oublier culture,bruxelles, santé, blog,désintoxication,endurance,spiruline,vitaminesque les repas sont généralement bien arrosés de boissons sucrées ou alcoolisés comme le champagne. Résultat : les excès de table ont rendu le corps fragile et fatigué. Pas de quoi en faire une jaunisse : les solutions existent. La pratique d’une cure dite de « détoxication », ou de « désintoxication », est conseillée. Certains suggèrent de boire un jus de citron frais mélangé à de l’eau chaude et ce, en se levant. Une tisane à l’ortie avant d’aller se coucher est par ailleurs considérée comme un bon remède pour les soirées de « cuite ». L’utilisation des plantes en général est par ailleurs préconisée. En effet, l’art de guérir par les plantes est désormais reconnu et la phytothérapie a le vent en poupe, tout comme l’aromathérapie (huiles essentielles) et l’utilisation des élixirs floraux ou spiruline. Ainsi, pour lutter contre l’aérophagie et les ballonnements, il est conseillé d’utiliser le fenouil. Pour les problèmes liés au foie, c’est le chardon marie qui est de mise et dieu sait que le foie est sollicité lors des repas de fêtes de fin d’année. Quant au ginseng, appelé aussi « fleur de vie », il a une action tonique et permet de diminuer la sensation de fatigue. Enfin, afin d’éliminer le cholestérol accumulé par l’ingestion des foies gras et bûches pâtissières à la crème au beurre, la graine de lin, l’huile de germe de blé et la lécithine de soja sont préconisées. En plus de mettre à profit les vertus des plantes, il est conseillé, pour réduire les sensations désagréables conséquentes aux repas de fêtes de fin d’année, de suivre une bonne hygiène de vie. Bien entendu, il est indispensable de savoir s’arrêter, continuer à manger du foie gras et s’imbiber de vins, même fins, n’est pas la solution. Pour commencer, il faut manger léger, surtout des légumes et des fruits qui favoriseront le transit intestinal. Riches en vitamines et faibles en calories, les fruits et légumes sont idéals pour réduire voire faire disparaître les sensations de ballonnements dues aux excès. Pour cuire des haricots ou des petits pois, évitez les matières grasses lourdes et préférez l’huile au beurre. Vous pouvez aussi cuire les légumes à la vapeur. Pour rendre efficace votre cure de désintoxication, l’hydratation est nécessaire. Il faut en effet boire beaucoup après les repas de fêtes de fin d’année. De l’eau bien sûr, et en grande quantité. Mais aussi des tisanes, des infusions… mais pas de boissons gazeuses ou le café. Il est d’ailleurs conseillé de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour. Pour manger des légumes et s’hydrater, rien de tel que les salades, assaisonnées avec une vinaigrette maison, et les soupes. Les repas à base de féculents ne sont pas à éliminer pour autant et manger des pâtes, du riz ou des pommes de terre est permis… sans toutefois se laisser aller à déguster des spaghettis bolognaise… Dans une cure de désintoxication, le pain, quant à lui, n’est pas votre ennemi mais préférez cependant le pain complet, riche en fibres et en sucres lents. Autre conseil pour se remettre des fêtes de fin d’année, pratiquez un sport comme la natation, la marche, le vélo. Une petite promenade au parc ou en forêt vous fera le plus grand bien. Et pour finir, ne sautez pas de repas et laissez tomber les grignotages de biscuits au chocolat. Dans le cas d’une intoxication alimentaire, pour cause d’aliment avarié par exemple, la méthode est la même : fruits et légumes, eau, pas de grignotages… le temps de remettre vos intestins en forme. Pour suivre une cure de détoxication, certains sont tentés par l’utilisation de médicaments particuliers. Cependant, des chercheurs ont montré que ces produits, destinés à purger le corps, sont inefficaces pour se remettre après les fêtes. Enfin, outre la cure de désintoxication à base de plantes, légumes et eau, on peut conseiller une diète pour un ou plusieurs jours. Méthode employée depuis des centenaires, la diète est considérée comme purificatrice, le corps étant débarrassé des éléments perturbateurs et peut recommencer à zéro en quelque sorte.

  • Ail doré un caractère sacré

    ail.jpgDepuis plus de cinq mille ans, l’ail, mais également l’oignon, ont entrepris de séduire tour à tour les peuples et aussi les continents. Une légende islamique dit que l’ail, puis l’oignon sont nés des premiers pas de Satan lorsque quitta le jardin d’Eden. L’idée que l’ail annulait les forces magnétiques des aimants a même été répandue par des écrivains de l’antiquité. Un poète latin a écrit que chaque gousse d’ail possédait une fleur sacrée et les gitans d’Europe donnent à l’ail doré un caractère sacré. L’ail a atteint au cours de son histoire une dimension mythique. La France, qui fut frappée par les grandes épidémies au moyen Age et à la Renaissance, fit de l’ail l’un des remèdes les plus utilisés. Paracelse, le médecin à l’origine de la théorie des signatures, l’a décrit comme un préservatif de la peste. Et à Marseille, au 18ème siècle, alors que le fléau de la peste provoqua la mort de centaines de personnes, on utilisa un vinaigre à base d’ail comme antiseptique. L’ail et l’oignon appartiennent à une famille de plantes à bulbes appelées Liliacées et ont pour origine l’Asie centrale. La première culture et l’ail et de l’oignon date du quatrième millénaire avant Jésus Christ. Ils poussent aujourd’hui sur tous les continents. Toutes les cuisines en font usage. Alors que l’oignon est devenu « presque » un légume, l’ail, quant à lui, est plutôt un condiment. Mais l’ail a parfois fait l’objet de rejets, surtout par les couches sociales plus aisées des populations du Nord, à cause de son odeur soutenue assez désagréable. A la fin du 19ème siècle, alors que les Halles de Paris, avaient un commerce de légume intense, les marchands d’ail, de plus en plus nombreux, le firent apprécier aux habitants de Paris. Aujourd’hui encore, on trouve sur les marchés de France, l’ail, vendu sous forme de jolies tresses, parfois fumé (ce qui lui donne un goût encore différent). Toutes les régions de France l’ajoutent dans leur cuisine même si ce sont surtout les populations du Sud de la France qui l’utilisent le plus (la Drôme est une région de forte production d’ail). On lui confère aussi des vertus thérapeutiques et il a utilisé en phytothérapie. Alors, aliment ou médicament ? Aujourd’hui, l’ail évolue toujours entre ces deux usages.

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ail_cultiv%C3%A9

  • Médecine naturelle explication

    Le bien-être passe avant tout par la santé. Pour être en bonne santé, vous pouvez consulter régulièrement votre médecin généraliste. Mais comme certaines personnes, vous craignez peut-être de devenir accro à certaines substances. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers les médecines naturelles. Ce que l’on regroupe sous le terme « médecine naturelle » est en fait un corpus de différentes techniques médicales que l’on nomme aussi « médecines douces » ou « médecines alternatives ».

    GINGEMBRE.jpgCes techniques permettent de guérir des maladies assez bénignes, qu’elles soient infectieuses comme un rhume, ou physiques comme un léger déplacement de vertèbres. Mais surtout, elles permettent d’acquérir un bien être que ne peut pas forcément vous apporter la voie médicale traditionnelle. En effet, les différentes médecines naturelles sont réputées pour annihiler le stress, l'angoisse et les désagréments physiques qui accompagnent ces maux. On peut décomposer la médecine naturelle en plusieurs secteurs. Tout d’abord, la « médecine de bien-être ». Les spécialités qui entrent en jeu ici sont la chromothérapie, où l’art de soigner par la couleur, l’héliothérapie, qui sont des soins dispensés par l’exposition au soleil, la musicothérapie, soins par la musique qui agit sur les émotions, l’hypnose et la sophrologie ou encore l’aromathérapie. Toutes ces techniques ont des résultats si l’on accepte de s’y plonger totalement. La couleur, la musique ou le soleil peuvent parfaitement avoir des effets sur la santé, si ce n’est sur le mental.

    Or, le mental a une action sur le physique ; si on déprime, on est un peu plus sensible aux maladies. Arrivent ensuite les techniques qui agissent directement sur le physique, avec plus ou moins d’effets. On trouve par exemple l’acupuncture, technique chinoise ancestrale qui agit sur des points d’énergie. On peut également parler du massage. Le massage peut à la fois agir sur le corps, en travaillant sur des muscles contractés, des zones tendues, mais aussi sur l’esprit. Après tout, qui a-t-il de plus agréable que de s’arrêter un peu de travailler, de courir, pour se relaxer pendant un massage. Vient ensuite l’ostéopathie, où le médecin ostéopathe manipule le patient pour, par exemple, lui remettre une vertèbre en place, ou le guérir d’une mauvaise position du dos. Les techniques de respiration agissent également sur le corps, en régulant le taux d’oxygène dans le corps et donc dans les muscles.

    Il y a aussi les techniques de médecine naturelle qui se basent sur une prise médicamenteuse, un apport pour l’organisme. La phytothérapie par exemple, puise dans les plantes des éléments susceptibles de renforcer l’organisme et l’aider à lutter contre les agressions extérieures. L’oligothérapie apporte au corps des oligoéléments afin de combler une carence, ou lutter contre une maladie. En bref, la médecine naturelle regroupe un grand nombre de techniques, qui permettent d’acquérir un bien-être mental et physique. Cependant, il faut garder à l’esprit que certaines de ces disciplines ne sont pas reconnues par l’Etat, et par conséquent il faut bien se renseigner avant de consulter plusieurs fois. Il faut oser arrêter si les techniques de votre praticien ne vous conviennent pas. Rappelez-vous que la médecine naturelle, en plus des soins, a pour but d’apporter un bien-être que vous n’obtiendrez pas si le praticien vous déplait.

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine_non_conventionnelle