Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Avez-vous entendu parler du « power plate » ?

    power.jpgAvez-vous entendu parler du « power plate » ? Encore un nouveau truc à la mode ! Nous ont-ils enfin trouvé un moyen de faire du sport sans se fatiguer ? Ce nouvel appareil dont tout le monde parle possède sans aucun doute des avantages mais s’accompagne aussi de quelques inconvénients…

      Les avantages : 

        Se muscler sans effort : il suffit simplement de garder une posture pendant 30 à 45 secondes maximum. C’est la machine qui travaille ;
        Des séances de 30 minutes, facile à intégrer dans votre emploi du temps ;
        Des bénéfices cardio-vasculaires ;
        Affiner votre corps ;
        Lutter contre la cellulite ;
        Diminuer la rétention d’eau.

    Certains médecins l’ont même adopté et intégré dans leur programme de rééducation, voilà la preuve d’une efficacité indéniable ! A savoir que cette technique est utilisée depuis de nombreuses années pour les sportifs de hauts niveaux blessés, ceci leur permettant ainsi une rééducation douce et adaptée.

    Un bon moyen pour nos jolies petites « businesswomen » qui n’ont pas le temps de faire du sport !

    Mais les avis sur cette technique sont très partagés, il est vrai que se muscler ou tout du moins raffermir les muscles en un minimum de temps et sans le moindre effort est très vendeur, mais difficile d’y adhérer sans se poser certaines questions…

      Les inconvénients : 

        De plus en plus de centres proposent d’utiliser la révolutionnaire « power plate », mais faîtes très attention, cela nécessite du personnel bien qualifié pour deux raisons. La première est que la technique d’utilisation n’est pas si simple, il faut des positions bien définies à garder pendant des temps impartis. Et la seconde est qu’il faut absolument contrôler l’état de santé des utilisateurs. En effet, il existe un formulaire de santé à remplir, signé par un médecin, car il est formellement contre indiqué pour certaines personnes : femmes enceintes, porteurs de stent, personnes présentant des troubles du rythme cardiaque…
        Votre portefeuille risque d’en prendre un coup ! Même si on peut découvrir des offres de plus en plus attrayantes, cela reste tout de même très élevé en comparaison à d’autres salles de sport qui vous proposent différents cours et surtout de nombreux appareils.
        Cette machine ne remplacera jamais une véritable séance de sport. N’oubliez pas que le sport est effectivement nécessaire pour perdre du poids et parfaire votre silhouette mais surtout bon pour votre santé. Rien de mieux qu’une bonne demi-heure de course à pied pour faire travailler votre myocarde et déboucher vos artères !

      A l’approche des fêtes de fin d’année, vous cherchez dès à présent une méthode pour perdre les quelques kilos que vous prévoyez de gagner ? Le power plate sera peut-être votre solution !
     

  • Aconit

    ac.jpgPlante vivace des montagnes, l'Aconit — (Renonculacées-Helléborées) offre des racines tubéreuses accolées deux à deux par une sorte de court stolon joignant les bases et souvent rompu dans les racines sèches. Reliés ou détachés, ces tubercules diffèrent en ce que les uns, poreux et même creux, portent à leur sommet, un bout de tige ou la cicatrice annulaire que laisse celle-ci, et que les autres sont pleins et coiffés d'un bourgeon flétri.

    Ces racines peuvent atteindre jusqu'à 10 centimètres de long, mais ordinairement d'une longueur moitié moindre, elles ont de i à 2 centimètres de diamètre à la base. De couleur brune, leur surface ridée est marquée de nombreuses cicatrices blanches et arrondies, traces des radicelles.

    Leur odeur est nulle, la saveur, d'abord faible et douceâtre, laisse une sensation désagréable et persistante à la gorge.

    La surface d'une section, pratiquée au milieu d'un tubercule plein, offre un contour externe sinueux de couleur brune. Elle est divisée par une ligne brisée grise en une portion corticale veinée de gris et en une portion centrale blanche et farineuse. Cette ligne de séparation délimite un polygone irrégulier à angles alternativement rentrants et sortants dont les sommets présentent des coins en forme de V très ouverts à pointe dirigée vers le centre et devenant très visibles par les réactifs colorants.

    L'examen microscopique donne l'explication de cet aspect caractéristique.

    11 épidémie est formé de cellules brunes.

    Le parenchyme cortical, à grandes cellules tangentielles dont quelques-unes sont sclérifiées, est séparé par un endoderme à éléments rectangulaires du liber constitué essentiellement par du parenchyme, au sein duquel s'ordonnent, en files radiales et concentriques, des faisceaux de tubes grillagés.

  • Cosmétiques brûle-graisses

    La science et la nature enrichissent chaque jour la cosmétologie. Quand celle-ci promet de consumer, sans trop d’efforts, les amas graisseux, on veut y croire.

    brûle-graisses, actualité,belgique,CosmétiquesSi la dépense en énergie demeure la méthode la plus fiable pour brûler les calories, crèmes, gels et même patchs proposent de contribuer à cette bénéfique combustion. Comment agissent-ils ? Il faut, d’une part, déloger les sucres et graisses amassés en procurant à l’organisme une énergie qui active la lipolyse, c’est-à dire leur déstockage et leur élimination. Il faut, d’autre part, inhiber la lipogenèse qui provoque cette paresseuse et redoutable accumulation. L’association de ces deux actions compose un brûle-graisses prometteur.

    La recherche cosmétique a permis de mettre à jour les vertus brûle-graisses de plusieurs éléments chimiques ou naturels. Les actifs les plus connus sont ceux de la caféine. On retrouve cette substance dans de nombreux brûle-graisses. Le thé vert, puissant anti-oxydant, le ginkgo biloba, qui active la circulation capillaire, le guarana, qui stimule le système nerveux, ou le fucus, riche en iode qui libère des hormones, sont des actifs naturels avérés.

    Ces produits doivent être appliqués de manière régulière et efficace, grâce à un massage qui, en lui-même, représente un geste salvateur. L’énergie dépensée mais surtout, le mouvement imprimé aux zones traitées contribuent à l’élimination des graisses accumulées. Une application vigoureuse, par des massages circulaires, de préférence après une douche ou un bain et, idéalement, avant une séance de sport, est un des secrets d’efficacité. La micro circulation et le flux lymphatique provoqués par ces massages stimulent les actifs. Des appareils applicateurs permettent d’optimiser le résultat grâce à une régularité et une vitalité plus puissante que le massage manuel. Tout autant que le produit, la façon et le moment de son utilisation sont donc déterminants.

    Pour celles qui n’en ont ni le temps ni le courage, la solution des patchs est idéale. A l’instar des patchs anti-tabac, leur diffusion en continu de produits actifs assure l’utilisateur d’une action sans souci. Moins contraignants encore : les vaporisateurs, qui promettent un effet sans massage. Certaines crèmes affichent une action anti lipogenèse durant la nuit.

    Comme pour les régimes, la persévérance demeure la clé du succès. La plupart des essais pratiqués sur ces cosmétiques recommande une utilisation de deux mois minimum pour déceler un résultat. Ils demeurent des traitements locaux qui ne peuvent contribuer au remodelage complet de la silhouette, à moins de dépenser beaucoup de temps, et d‘argent en de multiples applications.

    Enfin, ne pas espérer de miracle de ces produits. Un amincissement réel ne sera obtenu qu’en accompagnant le recours aux crèmes d’un contrôle de son alimentation et d’une activité physique régulière.

    http://www.plaisirssante.ca/ma-sante/maigrir/14-moyens-de-bruler-des-calories-facilement

    http://www.mr-plantes.com/2014/01/plantes-mangeur-de-graisse/

    http://g-cosmetik.blogspot.be/2014/04/biorigine-le-brule-graisse.html