Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Aconit

ac.jpgPlante vivace des montagnes, l'Aconit — (Renonculacées-Helléborées) offre des racines tubéreuses accolées deux à deux par une sorte de court stolon joignant les bases et souvent rompu dans les racines sèches. Reliés ou détachés, ces tubercules diffèrent en ce que les uns, poreux et même creux, portent à leur sommet, un bout de tige ou la cicatrice annulaire que laisse celle-ci, et que les autres sont pleins et coiffés d'un bourgeon flétri.

Ces racines peuvent atteindre jusqu'à 10 centimètres de long, mais ordinairement d'une longueur moitié moindre, elles ont de i à 2 centimètres de diamètre à la base. De couleur brune, leur surface ridée est marquée de nombreuses cicatrices blanches et arrondies, traces des radicelles.

Leur odeur est nulle, la saveur, d'abord faible et douceâtre, laisse une sensation désagréable et persistante à la gorge.

La surface d'une section, pratiquée au milieu d'un tubercule plein, offre un contour externe sinueux de couleur brune. Elle est divisée par une ligne brisée grise en une portion corticale veinée de gris et en une portion centrale blanche et farineuse. Cette ligne de séparation délimite un polygone irrégulier à angles alternativement rentrants et sortants dont les sommets présentent des coins en forme de V très ouverts à pointe dirigée vers le centre et devenant très visibles par les réactifs colorants.

L'examen microscopique donne l'explication de cet aspect caractéristique.

11 épidémie est formé de cellules brunes.

Le parenchyme cortical, à grandes cellules tangentielles dont quelques-unes sont sclérifiées, est séparé par un endoderme à éléments rectangulaires du liber constitué essentiellement par du parenchyme, au sein duquel s'ordonnent, en files radiales et concentriques, des faisceaux de tubes grillagés.

Les commentaires sont fermés.